LES PHARMACIES DE CAMPECHE (Mexique) par Olivier Maurin

Rubrique : MEXIQUE, Yucatan

Au Mexique, il y a des pharmacies. Rien de très original, c’est vrai, à ceci près qu’elles vendent des cigarettes, qu’elles arborent des néons éblouissants et que les plus fameuses s’offrent même les services d’hommes-sandwichs pour faire leur promotion.

Ayant heureusement rarement l’occasion d’y entrer, j’ai noté ceci pour la première fois à Campeche. Je m’attendais à trouver dans le même rayon des nicorettes et autres solutions pharmaceutiques pour arrêter de fumer. Quitte à vendre le vice, autant vendre la vertu. Mais non, il y avait une large collection de préservatifs, ce qui suggère une association d’idée un peu curieuse rationnellement mais en définitive très méditerranéenne.

En dehors des pharmacies, à Campeche, on trouve aussi des requins à la fraicheur douteuse sur le marché, des statues d’hommes-arbres, des maisons typiques du Yucatan et de grandes églises. Dans les faubourgs, on produit du pétrole, d’où les reflets bruns de l’eau en bord de mer. Le vieux centre a été sauvé des appétits des promoteurs et entièrement restauré. La mer autrefois battait les murailles construites pour protéger la ville des incursions des pirates, avant d’être repoussée de quelques blocs pour construire des bâtiments modernes et des routes. Une partie des vieux murs existe toujours et les bastions espagnols servent aujourd’hui de musée.

 

Poster un merveilleux commentaire