UXMAL (Mexique) par Olivier Maurin

Rubrique : MEXIQUE, Yucatan

Dans une ville de 25 000 habitants en France, on trouve le plus souvent une mairie, un bureau de poste, une église, trois bars PMU, éventuellement un hospice si la ville s’appelle Beaune ou un festival de BD s’il s’agit d’Angoulême.

À Uxmal, qui comptait le même nombre d’habitant il y a 1000 ans, s’observe encore le palais du gouverneur, supporté par une énorme terrasse de trois étages, quelques pyramides titanesques, dont la fameuse pyramide du devin, le quadrilatère des nones, le groupe du pigeonnier, un terrain pour jeux de balle – l’ensemble formant des montagnes au milieu de la plaine. Les Mayas, hier comme aujourd’hui, n’ont peut-être pas un tempérament de comique troupier, mais il faut leur reconnaître un certain talent pour construire des trucs impressionnants sans même un canasson pour leur prêter main forte.

Uxmal est probablement l’un des plus beaux sites mayas. Tout en étant d’un niveau de conservation équivalent à celui, par exemp,le de Chichen Itzá, il a l’avantage de ne pas être envahi par la foule et l’on peut s’y promener, presque seul, sans être harcelé par les vendeurs de rue. Les esprits les plus curieux noteront le temple des verges non loin de la maison de la Vieille.

Et n’oubliez pas en arrivant en face de la pyramide du devin de frapper dans vos mains, elle vous répondra.

 

Poster un merveilleux commentaire